ZenithOptimedia et FreeThinking présentent « Dissonnances »

Sebastien Danet présente l’étude « Dissonances », commanditée par Publicis Groupe et développée par ZenithOptimedia au sein du groupe Zo

Début 2015, FreeThinking, laboratoire d’études communautaires, a rejoint ZenithOptimedia. Cette structure fondée en 2007 a développé une méthodologie pionnière, dite « qualicollaborative » afin de donner la parole aux communautés et nourrir la stratégie des marques. Il y a quelques semaines, cette cellule publiait sa première étude au sein du groupe ZO et commanditée par Publicis Groupe, intitulée Dissonances.

190 Français issus des classes moyennes ont ainsi été rassemblés sur une plateforme digitale afin de les faire converser entre eux sur de brûlants sujets de société. 1220 posts plus tard, le contenu était suffisamment révélateur pour pouvoir dégager plusieurs tendances et axes de réflexion. Avec un constat implacable : la France vit une période trouble où grincent des voix qui n’arrivent plus à s’accorder.

Trois dissonances se détachent nettement :

un sentiment d’aggravation de la situation économique couplé à un manque de confiance en l’avenir ;
un gouffre se creuse entre des citoyens désireux de changements et des élites qui empêcheraient cette dynamique ;
une certaine déception post-11 janvier s’accroit : l’union nationale éphémère a vite été remplacée par de nouvelles tensions.
A cela s’ajoutent quatre idées-clés : la France est en situation de glissade ; la classe politique n’arrive pas à renverser la vapeur ; les citoyens réclament d’urgence de l’ordre et du travail ; les élites sont dépassées par l’ampleur de la situation.

L’étude a été largement relayée par la presse, faisant l’objet d’articles dans Libération, Marianne ou encore l’Opinion et de chroniques de Christophe Barbier et Natacha Polony.

Si ses résultats peuvent sembler sévères, c’est qu’ils reflètent fidèlement les doutes d’une population déboussolée dans un environnement sociétal, économique et politique complexe. Néanmoins, il faut aussi voir dans ces critiques virulentes la volonté, plus forte que jamais, de reconstruire le vivre-ensemble en France.

Pour ZenithOptimedia, l’intégration de Freethinking permet de se rapprocher des communautés pour mieux comprendre les consommateurs et les citoyens. Il s’agit d’appréhender notre environnement sous des angles nouveaux, plus sociétaux, afin d’enclencher des processus décisionnels importants. C’est donc un puissant outil au service de la stratégie de nos clients !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *